Croatie

Voyages datant de 2007 et 2008.

Formalités : La Croatie ne fait pas partie de la CEE, mais pour y entrer, la carte d'identité suffit. Le douanier vérifie les cartes et les membres de la famille sans faire d'histoire. La procédure dure 30 secondes et il n'y a pas d'attente du tout à la frontière. J'ai lu sur le "Routard" qu'il fallait vérifier que son véhicule était assuré pour la Croatie (sur la Carte verte il y a plusieurs pays cochés et hr (Croatie = Hrvatska) doit l'être).

http://www.routard.com/forum/croatie/93.htm

 

Y aller en voiture :

Pour se rendre en voiture en Croatie depuis la France, plusieurs itinéraires sont possibles. Je vous en propose deux, mais ce ne sont pas les plus directs.

Voici les voyages que nous avons faits (avec les étapes) :

1°) Aller : Lille - étape à Mulhouse (1 nuit en hôtel) - Venise (3 nuits en camping) - Croatie (2 semaines en location)

2°) Aller : Lille - Prague (3 nuits en camping) - Vienne (2 nuits en camping) - Croatie (2 semaines en location)

Retour : Croatie - Côte d'Azur ( soirée + nuit )

 

Pour le retour, nous avons procédé de la même façon les 2 fois : un retour direct Croatie - Côte d'Azur en une soirée + une nuit. Cela permet de traverser l'Italie sans problème. On quitte la Croatie vers 16 ou 18 heures, on soupe à Rijeka, on se relaye pour conduire, on carbure au capuccini (pas à la machine, au comptoir : ils sont à tomber !) Les enfants dorment toute la nuit. Nous, si nous sommes vraiment fatigués, on dort 2 heures sur une aire d'autoroute (on est loin d'être les seuls !) et on arrive à 8 heures à Nice. On va prendre un petit déjeuner dans un hôtel (chez B&B, ils sont délicieux). Et nous rejoignons un appartement de famille sur la Côte d'Azur.

 

Pour élaborer votre itinéraire :

http://www.viamichelin.fr/viamichelin/fra/tpl/hme/MaHomePage.htm

 

Quoiqu'il en soit, vous êtes obligés de traverser la Slovénie pour vous rendre en Croatie et attention, il y a une arnaque dont j'ai fait les frais !

Depuis le 1er juillet 2008, si vous entrez en Slovénie par l'autoroute, il faut acheter une vignette pour avoir le droit de rouler sur les autoroutes slovènes pendant 6 mois. Cette vignette coûte 35 € et nous avons dû l'acheter pour les 6 km d'autoroutes slovènes que nous avons parcourus (entre Vienne et Zagreb). Il faut donc quitter l'autoroute avant la frontière slovène (comme le font tous les tchèques qui ont l'air d'être parfaitement au courant !) Je ne suis pas la seule à m'être fait avoir : j'ai vu plein de vignettes slovènes en vente sur e-bay à mon retour !

En Croatie, les autoroutes sont à péages comme en France (on paye par portion empruntée). N'oubliez pas d'allumer vos codes !

 

Monnaie croate : La monnaie est le kuna.

1 kuna vaut un peu moins d' 1 Franc. C'est là qu'on se rend compte qu'on s'est bien habitué à l'euro ! 100 kuna = 13,74 €

http://www.mataf.net/fr/conversion-monnaie-106.htm

Nous avons l'habitude de payer au maximum avec la carte Visa. On a l'impression que c'est le plus rentable (pas de frais). Lorsqu'on a besoin de liquide, on retire dans un guichet automatique « Bancomat », mais il y a environ 5 € de frais par opération. C'est difficile d'évaluer de combien de liquide on aura besoin. Nous avons l'habitude de le terminer en essence.

Langue :

La plupart des croates comprennent et parlent l'anglais. Lien vers un traducteur croate de base :

http://www.amb-croatie.fr/croatie/dictionnaire.htm

 

Se loger en Croatie :

En Croatie, bon nombre de Croates ont fait construire des appartements de 2 étages maximum sur les bords de mer. Souvent les propriétaires se logent dans un studio à l'arrière pour laisser les beaux appartements avec vue sur la mer aux touristes. L'idéal est de passer par un site croate (meilleurs prix et plus d'offres que sur les sites français). En voici deux :

Cliquez sur la zone géographique qui vous intéresse et la langue de votre choix.

http://www.apartmani-hrvatska.com/CROATIA/index.htm

http://www.accommodationincroatia.net/

Site local (commune de Stanici près d'Omis) :

http://www.stanici.com/croatie_vacances/logement.php

 

Les appartements se louent à la journée et on peut arriver le jour de notre choix (pas obligatoirement le samedi comme en France). Je conseille les appartements  climatisés car il peut faire très chaud dans ce pays. La vue sur la mer est très courante, ne vous en privez pas ! Les draps, torchons et serviettes sont fournis ainsi que le savon, le liquide vaisselle...

Bon nombre d'appartements ont un accès direct à la mer. Ca fait comme une « plage privée » pour les locataires. Le propriétaire entretient sa plage (ratisse, mets des pieds de parasol...) Si vous louez au-dessus d'autres habitations, rien ne vous empêche de descendre aux plages. Elles sont à tout le monde ! Elles sont nombreuses les plages avec la longueur de côte qu'ils ont (avec toutes ces criques et ces îles). On est rarement entassé, mais il faut choisir son endroit, ça dépend ce que l'on recherche. Il y a des endroits « chargés » pour ceux qui aiment !

Compter environ 55 à 70 € par jour si vous voulez être près de la mer (plus haut sur la montagne, ça peut descendre à 40 €).

Lorsque vous contactez un propriétaire par mail, n'hésitez pas à poser des questions. Si vous voulez voir le mail-type que j'envoie : Mon anglais n'est peut-être pas top mais il est compréhensible par tous les croates !

 

Hello,
I have seen your appartment here :
( je mets le lien sur le site )
I want to know if your appartment is available from july, xx th to august, xx th ?
Is the appartment above the road ? If it is, is the road noisy ?
I want to know if there is a sea view from the terrace. Is there some house between the appartment and the beach ?

Is the terrace large ? Can we eat on it ?
How much time to go to the sea ? Is there a lot of people on this beach in july?

 Thank you.
Best regards,
Et je signe !

 

Bonjour,
J'ai vu votre appartement ici :
( je mets le lien sur le site )
Je voudrais savoir si votre appartement est libre du ... au ... ?
Est-ce que l'appartement est situé au-dessus d'une route ? Si oui, est-ce que cette route est bruyante ?
Y a-t-il une vue sur la mer depuis la terrasse? Y a-t-il des habitations entre l'appartement et la plage ?

Est-ce que la terrasse est grande? Peut-on manger dessus ?
Combien de temps met-on pour aller à la plage ? Y a-t-il beaucoup de monde sur cette plage en été ?

Merci.
Cordialement,
Et je signe !

 

Après, j'affine les questions pour faire mon choix : :

 

On the beach, there is only local tourist or there is all the tourist of the town ?
If we walk a few along the sea, can we find a quite beach ?

What floor is the appartment on ?

Is the price with air-condition ?

How much money for tourist day-tax ?

How to proceed for the booking?
Until when we can arrive in the evening?
Do you supply sheets?

 

Sur la plage, il y a seulement les touristes des habitations ou il y a tous les touristes de la ville ?
Si on marche un peu le long de la mer, pouvons-nous trouver une plage tranquille ?

A quell étage est votre appartement ?

Le prix comprend-il l'air conditionné ?

A combien s'élève la taxe de séjour ?

Quelle est la procédure à suivre pour réserver ?
Jusqu'à quelle heure pouvons-nous arriver dans la soirée ?
Fournissez-vous les draps ?

 

Ensuite je fais mon choix et je bloque celui qui m'intéresse et je renvoie poliment les autres:

 

Hello,
Your appartment is well, but I have found an other appartment, sorry.
Perhaps an other year !
Best regards,

 

Bonjour,
Votre appartement est bien, mais j'en ai trouvé un autre, je suis désolée.
Peut-être à une autre année !
Cordialement,

 

Pour la réservation, il faut payer des arrhes (le proprio demande environ 100€). Il faut faire un transfert dans sa banque avec le numéro d'iban du propriétaire, le nom et l'adresse de sa banque ainsi que le swift. Les frais sont d'environ 15 € et le transfert met une semaine à se faire. L'appartement est ainsi bloqué. Je n'ai jamais eu de mauvaise surprise. Je paye le solde en euros et en liquide en arrivant.

 

Les appartements que nous avons faits :

http://www.accommodationincroatia.net/trogir/apartmani-alebic/

Appartement très bien situé (sur la plage). Balcon un peu petit (difficile d'y manger à 5). Propriétaire sympa parlant anglais. Réservation vers février.

 

http://www.stanici.com/croatie_vacances/index.htm

Au départ, je voulais aller aux appartement VUCAK mais ils étaient complets (en avril), la propriétaire étant française (mariée à un croate) m'a renvoyée sur cet appartement :

http://www.stanici.com/croatia_tourism/apartman.php?id=224

Cet appartement est super mais il est un peu loin de la plage (500 mètres à flan de coteau on monte des escaliers). Mais la vue est super et l'équipement très complet, terrasse gigantesque. La propriétaire est très gentille (mais ne parle pas un mot de français). Mais on passe par l'intermédiare de la française qui est sur le site (Paulette Vucak). C'est elle qui indique la démarche à suivre.

 

Plages en Croatie :

Les plages de sables sont quasi inexistantes en Croatie.

Ce sont des plages de rochers ou graviers ou béton, c'est à dire un ponton en béton avec un anneau pour y accrocher un bateau. C'est pratique pour sauter et les tchèques adorent y bronzer ! Prévoyez des chaussures d'eau pour marcher sur les galets. Ils en vendent là-bas.

 

Croatie : nos impressions :

Points positifs :

-        Magnifique pays avec des Parcs Nationaux (intérieur des terres) à voir.

-        Bonne longueur de Côtes, ce qui permet d'être souvent tranquille.

-        Dépaysement total. Peu de français, touristes en grosse majorité tchèque. Il y a des maisons de pêcheurs sur la mer, comme j'imagine que ça devait être le cas en France en 1950. Les vieilles dames croates sont habillées en noir avec leur chignon. Les pêcheurs vendents leurs poissons dans des bassines par terre.

-        Côte sans "building" (que des immeubles de particuliers de 2 étages au maximum).

Points négatifs :

-        Cuisine très médiocre (on ne va pas là-bas pour bien manger !) que ce soit au restaurant ou dans les rayons des magasins. Les plats cuisinés, ils ne connaissent pas, la charcuterie dalmate : c'est du salami ordinaire, le fromage est cher et insipide. Par contre, les fruits et légumes sont délicieux. Au restaurant, moi qui aime les calamars grillés, je me régale mais il ne faut pas sortir de ça (ou des poissons grillés) ! Les steaks hachés des enfants (commandés sur la carte « adultes » car les menus enfants, ils ne connaissent pas) sont très salés et on dirait qu'ils sont allongés avec de la mie de pain. Le point positif, c'est qu'on ne grossit pas pendant ses vacances.

-        Personnes peu aimables (caissières parfois très désagréables : soupir, pas un sourire ni un mot...) Mince, moi qui ai appris à dire « Dobar dan » (pronocer Dobeldane = Bonjour) et « Hvala » (prononcer Harvala = merci), c'était bien la peine ! On se rend compte qu'en France, les gens sont vraiment aimables !

-        Si vous aimez les souvenirs, il n'y a rien de typique à ramener. Il n'ont pas encore tellement développé cette industrie. Ils vendents des objets très kitschs à base de coquillages, des napperons en dentelles (bien réalisés par les vieilles dames croates, mais il faut aimer) et des bouteilles de vin (fait maison, vendu par le particulier qui fait sa petite cuisine chez lui et qui va se mettre sur le trottoir pour vendre).

 

Que voir en Croatie ?

Selon l'endroit où vous êtes, vous pouvez vous rendre dans un Parc National.

Les parcs natonaux :

http://www.dalmatiancoast.com/holidays/fr/wildlife.html

 

Il y a beaucoup de monde dans ces Parcs (et pourtant, l'entrée est payante environ 12 € par personnes). Le site naturel est exceptionnel mais c'est difficile d'apprécier au mieux avec autant de foule : allez-y très tôt !

 

Je vous déconseille de vous aventurer seuls dans les terres près d'une rivière : nous avons eu la surprise d'y croiser un énorme serpent, serpentant, la tête relevée hors de l'eau, qui n'est pas passé loin de notre sac de pique-nique.

 

La Côte croate est riche et il y a plein de balades à faire. La plupart des stations balnéaires propose des promenades en bateau pour se rendre sur l'île d'en face. Beaucoup se sont spécialisés dans le « Grilled fish ». Vous allez en bateau sur l'île et vous mangez du poisson grillé sur le retour. En Croatie, il y a des îles partout, donc il y a forcément une île en face. D'ailleurs, le grand large est une chose très rare en Croatie !

 

Les villes : Dubrovnik (je ne l'ai pas fait, mais sa réputation n'est plus à faire), Trogir, Split, Sibenik, Zadar. Les rues sont en pavés de marbre et le frottement des chaussures de tous les passants les lustre et les rend encore plus brillants.

 

Commentaires (3)

1. ELIANE 10/07/2009

bonjour !

pourriez vous me dire s'il est facile de camper en famille en Croatie sans avoir réservé? est ce un mode d'hebergement développé ?savez vous s'ils sont propres ?
Sinon pensez vous qu'on trouvera à se loger facilement sans avoir réservé à la mi juillet chez l'habitant ?
merci!

2. Réponse de la Webmaster 24/08/2009

Je n'ai pas campé là-bas, mais j'ai vu qu'il y avait des terrains de campings. Je ne sais pas ce que valent les sanitaires de ces terrains, mais ce pays m'a paru très propre, donc il n'y a pas de raison. J'ai vu des croates essayer de recruter en plein mois d'aout des clients pour loger chez l'habitant. Je n'ai pas d'expérience personnelles sur le fait de débarquer là-bas sans réservation, mais j'ai l'impression qu'il doit y avoir des logements disponibles car il y a moins de touristes que sur la côte d'azur. Désolée pour la réponse si tardive,mais j'étais en vacances !

3. nelly 16/08/2011

Bonjour
Pourriez vous m'indiquer les formalités à faire pour entrer en Croatie en voiture quand elle ne vous appartient pas (carte grise au nom de mon père) ? merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×